Beth Hart @ Lille 30 novembre 2016

Beth Hart affiche plus que complet au Splendid de Lille ce soir. L’américaine est en tournée en France avec son album « Fire On The Floor », où ballades jazz côtoient un blues rock de qualité.

La grande Beth, magnétique, ne se contente pas de chanter, elle interprète ses chansons avec une intensité nourrie des voix de Joplin, Simone et Holiday. C’est ce qui fait l’essence des concerts mémorables.

Les reprises sont nombreuses, « If I Tell You I Love You » de Melody Gardot, « Don’t Explain » de Billie Holiday, et on touche au sacré avec le meilleure reprise qu’il m’ait été donné d’entendre du classique d’Etta James « I’d Rather Go Blind », assise au centre de la scène, son corps entier au service de sa voix. Le solo du guitariste parait bien fade en comparaison. Elle s’aventure aussi chez Tom Waits, assise au piano pour un « Chocolate Jesus ».

Son dernier album est bien sur mis en avant, avec une sélection assez rock des meilleurs titres, comme « Fat Man », « Baby Shot Me Down », le très pop « Let’s Get Together », mais aussi des ballades jazzy avec « Woman You’ve Been Dreaming Of », qui ne valait pas le superbe « Good Day To Cry » à mon humble avis.

Beth Hart est une grande chanteuse, une voix entière, qui exprime le blues comme nulle autre. Le public français ne s’y est pas trompé puisqu’elle a rempli les salles un peu partout. Un concert est d’ores et déjà prévu à paris en… mai 2018 au Palais des Congrés. Ca fait loin.

Beth Hart : la setlist:

Can’t Let Go
If I Tell You I Love You
Don’t Explain
Fat Man
Good Day to Cry
Jazz Man
Chocolate Jesus
Caught Out in the Rain
Baby Shot Me Down
Delicious Surprise
Mama This One’s for You
We’re Still Living in the City
Sister Heroine
Woman You’ve Been Dreaming Of
I’d Rather Go Blind
Let’s Get Together
Nutbush City Limits
Close to My Fire
Fire on the Floor

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *