On retrouve avec plaisir Asaf Avidan au Zénith de Lille pour sa tournée agnorosis…anagoris… anagnorisis !

Quelques années après son « Study of Falling » qui m’avais beaucoup déçu, Asaf Avidan revient avec un album au nom compliqué : « Anagnorisis ». Pour information ça signifie, en terme littéraire, le passage de l’ignorance à la connaissance par un personnage. Outre ce nom compliqué, l’album est de fort belle facture et a quelques sonorités clairement empruntées à Bowie. Mais ça ne me séduit toujours pas, où du moins, c’est pas là ou j’attends Asaf Avidan, que j’apprécie plus dans les morceaux blues, bruts, voire douloureux. Dans tout les cas, un artiste qui a écrit et enregistré cette version de Your Anchor a mon intérêt éternel.

Sur scène c’est toujours mieux de toutes façons et la soirée valait le déplacement. Ne serait-ce que pour « Different Pulses » toujours aussi puissant, et un « Bang Bang » habité. Asaf Avidan, à la mode Toscane, est épaulé par un groupe féminin, à l’exception du batteur. Tous sont en retrait et Asaf rayonne en devant de scène, déambule quand il ne joue pas de guitare. Le setlist est impeccable, piochant dans ses anciens albums et dans l’époque avec les Mojos.

Un très beau spectacle, dont la tournée à malheureusement été avortée quelques jours après suite au bon vieux COVID qui s’est intéressé aux cordes vocales d’Asaf, qui doivent d’ailleurs être pour le moins curieuses.

 

Asaf Avidan à Lille : la setlist

Lost Horse
900 Days
Different Pulses
Green & Blue
Over My Head
The Study on Falling
My Old Pain
Man Without a Name
The Jail That Sets You Free
Bang Bang
My Tunnels Are Long and Dark These Days
The Labyrinth Song
Anagnorisis
Rock of Lazarus
The Golden Calf
Reckoning Song
Love It or Leave It
Rappels:
Earth Odyssey
I See Her, Don’t Be Afraid

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.