Les Filles d’Illighadad viennent du droit du Niger, ou il y a un an encore, elles s’occupaient du bétail en chantant. Aujourd’hui, entre desert blues et chants traditionnels, elle nous font découvrir leurs transes musicales à la Gare St Sauveur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.