Lazuli @ Verviers 14 octobre 2007

Lazuli - Convention Progrésiste 2007De retour dans la meilleure salle de concert du monde pour voir Lazuli, le groupe de frenchies qui ont apporté du neuf dans la Musique, et c’est pas une chose qu’on voit tous les jours ! J’avais déjà parlé ici de « En Avant Doute » leur dernier album sorti au début de l’année. Ils passaient au Spirit of 66 pour le festival Progresiste aujourd’hui, on n’hésite pas longtemps avant d’y aller.. Lazuli c’est très difficile à décrire. Mais quand on prend le temps d’écouter leur univers, on tombe sous le charme. En live c’est pareil. En mieux.

Nous étions au premières loges devant la scène, juste au milieu. Il règne un bazar organisé sur la scène avec, pêle mêle : deux guitares électriques, une guitare 12 cordes, une Léode, des percussions, un metallophone, un marimba, deux vibraphones, des cymbales et une Warr Guitar. Ceux qui sont déjà allés au Spirit imaginent à quel point la scène devait être encombrée.
A 15h pile – oui c’est tôt, mais c’est un festival – les Lazuli entrent sur scène: des look d’extra-terrestres, mais des sourires et une sensibilité très humains.

Lazuli - Convention Progrésiste 2007A la Léode on trouve son unique joueur au monde et aussi inventeur : Claude Leonetti. Suite à un accident de moto qui l’a laissé paralysé du bras gauche, ce guitariste s’est reconverti dans la production avant d’inventer un clavier/guitare/scie musicale/sampler/bout de bois. Regardez la photo ce sera plus simple à comprendre.
Derrière lui, aux percussions diverses et occasionnellement à la guitare, Yohann, un style de jeu unique, toujours debout, précis et impitoyablement aux petits oignons avec ses sons.
A côté au centre, son tentaculaire collègue Fred s’occupe du marimba, du vibraphone et des percussions inoccupées. Indispensable au son « Lazuli », avec le côté onirique de ses instruments.
A droite de la scène au fond, c’est Sylvain, que la nature a dôté de 28 doigts d’après Dominique, et qui joue donc de la Warr Guitar, qui ne compte pas moins de 15 cordes, et qui se joue en slap, en pizzzicato, au médiator… on fait de tout avec, mais faut encore savoir comment, c’est justement le cas de Sylvain…
Devant lui à la guitare électrique plus conventionnelle, Ged, avec son look de Maori spatial, et qui joue fabuleusement avec son style bien à lui, un son de guitare qu’on n’entend pas tous les jours.
Et enfin, au centre, aux guitares et à la Voix, Dominique, qui emmène leur musique dans les contrées magiques. Un timbre unique, une voix haut perchée claire et d’une candeur émouvante.

Lazuli - Convention Progrésiste 2007Lazuli est composé de Musiciens, ils savent ce qu’ils font et rien n’est laissé au hasard, finalement peu de place est laissée à l’improvisation. Je ne sais pas vraiment si c’est un bon point ou un mauvais, personnellement leur musique est tellement inventive et riche que d’entendre en live ce qu’on entend sur le CD ne me gène absolument pas. En fait j’ai l’impression que le concert a duré un quart d’heure.

Ils ont débuté avec « En Avant Doute », avec un départ très calme et la libération des sons au bout d’une minute, ça tourbillone de partout. Le son est nickel, on est au Spirit. Dominique, concentré, chante les yeux fermés. Des frissons m’ont parcouru l’échine lorsqu’il est monté dans les aigus et que je me suis dit « ah oui c’est comme sur le CD ».
« Chansons Nettes », j’adore toujours autant les paroles. La version live est parfaite, très énergique, les percussions de Yohann et Fred ne sont pas juste là pour le tempo, c’est la Musique à part entière.
Ensuite c’est un « Laisse Courir », le style Lazuli par excellence: intro à la Léode, électrification ensuite, des textes intelligents un chant haut perché, la Warr Guitar qui emmène tout ça… et final à la Léode hors de contrôle: génial.
Ils enchaînement sur un titre plus ancien de leur album précédent « Amnésie » : « Une Ombre au Tableau » : un morceau plus direct, moins « progeux », mais aussi excellent, surtout en live. Ce qui se confirmera par la suite en ce qui concerne les titres d' »Amnésie ».
Nouveau jeu de mots savoureux avec « Film D’Aurore », Dominique joue avec une lampe torche pour faire peur. Un morceau que j’aimais un peu moins que les autres, mais je réalise en écrivant le compte rendu que j’y ai pas fait attention du tout en live. Tout était bon. Je suis déjà nostalgique du rythme étrange, de l’ambiance sombre et électrique de ce morceau.
Lazuli - Convention Progrésiste 2007Retour en arrière sur « Amnésie » avec « Un Hiver ». un de mes titres préférés de cet album, mais ils sont nombreux. Rien que le début est excellent avec le duo de percussions. Les changements de sons peuvent dérouter, mais c’est Lazuli: du prog qui passe tout seul.

« Mal de Chien », toujours du même album, un must en live. Déjà c’est un excellent – je vais chercher un dico des synonymes, je me répète – texte sur le couple qui bat de l’aile:

« Ils ne se parlent plus, ils s’aboient… Que sont ils devenus, les doux mots d’autrefois ? ».

Premiere partie calme, deuxième partie avec Dominique qui joue des cymbales avec la démarche raide d’une marionnette sur une musique à mi-chemin entre le cirque et la marche militaire. C’est en video sur le DVD bonus de « En Avant Doute ». A voir absolument.
Yohann prend la guitare que Dominique délaisse pour « Le Repas de L’ogre », fresque genesisesque sur un gros ogre qui vit dans une maison blanche de l’autre côté de l’Atlantique. Les lumières s’assombrissent, Dominique occupe la scènequi se teint en rouge, là encore un grand moment de live.
C’est ensuite « L’impasse » et son rythme superbement inhabituel et les vers à 7 pieds, Dominique martèle son texte, le groupe chauffe la forge. Et au final, une belle œuvre d’art.
Le morceau suivant est chaudement accueilli par les fan d’Ange venus en nombre : il s’agit de la reprise qui surpasse l’original de « Capitaine Cœur de Miel ». Dominique monte sa voix, Ged, Claude, Sylvain, Yohann et Fred s’approprient le morceaux et le magnifient. J’étais venu pour ça, j’en ai pour mon argent. Petit clin d’œil de Dominique en direction de mon t-shirt Ange pendant la partie instrumentale.
J’ai à peine le temps de me remettre de ce morceau que Fred joue les premières notes de « La Valse à Cent Ans ». Une chanson d’Amour à 10 millions de kilomètres des clichés habituels. Dominique parle d’un couple qui se voit vieux dans 50 ans, mais dont l’amour sera toujours le même.

« Ce n’est que sur nos visages, que les années laissent les traces de leur passage, nos cœurs, auront vingt ans, éternellement ».

Lazuli - Convention Progrésiste 2007Il chante les yeux fermés, et Leslie me serre la main très fort, les larmes aux yeux. Les paroles, touchantes, ne peuvent qu’émouvoir, et comme ce morceau a une valeur particulière pour nous, ses larmes n’ont pas résisté très longtemps. Un photographe a tenté LE cliché, j’espère le voir un jour… Dominique, lui, a ouvert les yeux peu avant la fin, et il a vu l’état de Leslie, ce qui l’a fait à la fois sourire mais aussi perturbé ! Il nous a confié après le concert que s’il avait ouvert les yeux plus tôt, il ne sait pas si il aurait été capable de terminer le morceau… Un très beau moment, sans doute LE moment pour nous.
Retour à une ambiance plus joyeuse avec « Nos Voix se Mélangent », au refrain pop entraînant, et au final en crescendo instrumental. Ils en profitent pour broder un peu par rapport à la version album, et jouent avec le public. 10 minutes qui semblent n’en durer que deux.

Lazuli - Convention Progrésiste 2007Le « tube » ensuite, « L’Arbre », le morceau qui m’a fait découvrir Lazuli sur le DVD des imbibés d' »Un Pied Dans La Marge » 2006. Dominique pousse sa voix dans ses derniers retranchements, la Léode étincelle. Fred passe au Djembé pour le final, là encore rien à redire. Vous l’écoutez en ce moment si vous avez appuyé sur « play » en haut.
Dernier morceau d' »En Avant Doute », un de mes préférés aussi… « Cassiopée ». La partie instrumentale finale est vraiment superbe, je me répète, mais la qualité des morceaux joués est vraiment très peu variable: toujours au top.
Et final parfait avec « Amnésie », sa mélodie hypnotique, le chant sussuré, le vibraphone qui emplit l’espace… belle fin de voyage, puisqu’ils partent en coulisses, et reviennent aussitôt sur scène, tous armés de baguettes, et s’attèlent tous les six au vibraphone. Ils construisent un rythme, une mélodie à six, puis Fred passe à un autre vibraphone, et ils quittent chacun leur tour l’instrument pour venir nous applaudir avec leur baguettes, au devant de la scène. Un rappel style Lazuli, forcément original.

Mais on en restera là , festival oblige, ils ne peuvent pas déborder, il faut démonter leur attirail hétéroclite pour laisser la place au groupe suivant.
Mais ils prendront le temps de signer leur albums et de discuter, tout ça avec le sourire ! Merci encore à vous messieurs…

Lazuli - Convention Progrésiste 2007

Résultat: un des meilleurs concerts de tout les temps. Rien que ça. C’est passé très très vite, c’était magique, il y a eu du rire et des larmes, et surtout six musiciens d’exception, des pros, qui apportent leur monde bien à eux sur scène, mais dont les portes sont grande ouvertes et qui le partagent chaleureusement avec le public. Même s’ils ne l’ont malheureusement pas jouée, « Merci » à Lazuli, au festival Progresiste et au Spirit pour ce concert. Lazuli, venez en France maintenant, on sera là … ou revenez au Spirit, on y sera aussi !

Lazuli - Convention Progrésiste 2007

Site Officiel de Lazuli
MySpace de Lazuli

[AFG_gallery id=’8′]

11 COMMENTAIRES

  1. Patrice dit :

    Superbe commentaire , voila qui va me faire regreter de n’avoir pu quitter mon Perigord pour le Plat Pays ( travail oblige) mais bon je me rattraperais en Decembre à la Loco avec Fish

  2. nel dit :

    me permets tu de mettre un mien sur mon blog vers tes comm sur Lazuli… regarde mon blog, rubrique Lazuli tu comprendras

    merci peut etre
    nel une grand mère Lazulienne

  3. roselise dit :

    Bravo à toi – tu as très bien écrit ce que l »ensemble des auditeurs
    ressentent à chaque concert de Lazuli !
    Nous avons affaire à des Virtuoses de la musique et à un « faiseur de
    textes » hors du commun .
    Une confidence, « la Valse à 1OO ans » me fait pleurer aussi – je crois
    que j’étais juste derrière vous – et je sais que nous ne sommes pas
    les seules ! (on va les faire sponsoriser par la maison Kleenex)
    Ca nous permettra de les voir peut être en France + souvent –
    Merci encore pour tout ce que tu fais pour eux . Ne pourrais-tu pas
    toi, qui en parles si bien, leur faire de la pub auprès des festivals
    progs ou même autre (chanson française) ? jeme sentirais moins
    seule dans cette démarche. merci.
    Roselise

  4. Marco dit :

    Bonjour
    A la lecture de ces mots, je me revois émerveillé en ce bel après-midi d’automne.
    A en juger par tes clichés, je suppose qu’on était l’un à côté de l’autre, on a quasi les mêmes… ;o)
    Pourtant je ne vois pas qui tu es.
    Merci pour ce merveilleux compte-rendu.
    Amitiés,

    Marc

  5. BronDune dit :

    Salut, c’est un super commentaire ! J’y étais et j’ai adoré. Je crois qu’on a vécu des moments extraordinaires à cette Convention 2007. Que celles et ceux qui regrettent de n’y être pas aller viennent l’année prochaine ;) Ca vaut vraiment la peine. L’ambiance est fantastique et en plus on est parfois dans la salle à côté du musicien du groupe précédent ou suivant en toute simplicité, en train d’apprécier le groupe qui est sur la scène… C’est magique et familial !

    Je me permets de faire un lien vers la présente page sur le forum amarokprog.net et j’espère que ça ne dérange pas.

  6. didier dit :

    Tu as tout dit,ton commentaire illustre bien ce qu’on peut ressentir à l’écoute de Lazuli ! Maria (mon épouse) et moi n’étions pas là car frappé par un vilain rhume ,mais à la lecture de ton commentaire ,nous comprenons fort bien que nous avons raté un grand moment de plaisir ! Et d’autant que Lazuli excelle dans l’art de faire dresser le poil ou de faire monter les larmes,et que le spirit est une salle superbe ! Lazuli,nous les connaissons un petit peu,on les a vu 3 fois en concert et à chaque fois,c’était géant,et tu as raison,on a l’impression que le concert dure très peu de temps !!!!! ce sont des musiciens très impressionnants,et très pro,et ce son,ce son……..envoutant ,rien qu’à y repenser j’ai l’échine qui….!!!!!! Merci Lazuli

  7. Leïla dit :

    Haaa qu’est ce que j’aime la Belgique, ayant moi meme du sang belge c’est sans accent que je vous felicite, l’un des meilleur concert que j’ai pu faire prés de Nivelle…des gens vraix et merveilleux, un pays riches d’histoires, d’accents incimprehensibles, de langues colorés, de meteo aléatoire…cela ressemble presque au sud de la France ou l’on vi Lazuli et moi…mais qu’est ce que j’aimerai y etre. alors quel pays mieux que la Belgique ne pouvait accueillir mes amis de LAzuli?…des lutins enchantés, humains et de merveilleux musiciens…on se debrouille pas si mal en France n’est ce pas?…par contre en Belgique vous etes vraiment des melomanes, cet article resume bien l’interet d’aller decouvrir de nouveaux groupe et la magie d’un concert facon Lazuli!!
    vive l’abeille qui rôde à Deaux!
    Leïla

  8. didlefou dit :

    Recherche désespérément quelqu’un ayant quelque chose à dire de négatif sur un concert de Lazuli … Je n’étais pas à ce concert en Belgique mais à celui de Montreux dans l’autre pays du chocolat… et j’ai eu les mêmes frissons en lisant ton compte rendu qu’en me remémorant cette soirée.
    Je n’avais pas une amie les yeux mouillés à côté de moi, mais mon fils couché endormi sur mes genoux. Des moments inoubliables pour moi aussi…

  9. alix dit :

    Pour ceux qui veulent les voir et revoir découvrir
    http://lazulibronromme.skyrock.com/ voici le lien du blog du concert 28/06/2008 theux . Venez partager un pur bonheur

  10. RAZIBUZOUZOU dit :

    J’apprécie LAZULI

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *