Arno @ Zéphyr, Hem 24 novembre 2018

Arno s’offre une petite virée dans le nord pour une date hors tournée, juste pour le plaisir. Le belge foutraque a secoué le Zéphyr comme lui seul sait le faire, entre rock garage et texte d’une poésie étrangement émouvante.

Le Zéphyr est une salle de spectcle située à Hem, à côté de Roubaix. Inaugurée en 2014, c’est la première fois que j’y allais et je n’ai pas été déçu: c’est propre, c’est grand, le personnel est aimable, il y a même des gens portant un gilet jaune (malheureux hasard) pour aider au parking devant la salle. Il faut dire que le concert d’Arno ce soir affiche complet.

La dernière fois que j’avais vu Arno, c’était en février 2016, en pleine tournée « Human Incognito » au Théâtre Sébastopol. J’avais été plutôt déçu par le concert, sans pouvoir mettre le doigt sur ce qu’il manquait par rapport aux autres fois où je l’avais vu.
Et ce soir…eh bien ce n’était pas forcément très bien parti.

Concentré sur les photos pendant les 3 premiers morceaux, Arno m’a tout de même semblé à la peine: physiquement, on voit qu’il n’est pas en tournée. Je me rappelle d’une interview de lui où il disait que quand il enregistre un album, il grossit, et quand il tourne, il maigrit. Visiblement, il enregistre. De même, il est souvent penché vers un prompteur ou des notes, excusable étant donné que son dernier concert avec ce groupe remonte à l’été précédent.

Mais après « Now She Likes Boys », on sent que la machine commence à bien tourner, et l’énergie si caractéristique d’Arno est de retour dès « Je Veux Nager ».

Comme toujours dans ses concerts dans le nord, nous avons droit à « Lola etc. » dédiée à sa grand mère, originaire de la région. Arno m’étonnera toujours par sa capacité à enchaîner des titres rocks, bien bruyants, criés dans le micro, avec des textes comme « Lola etc. », assis su une bête chaise en bois, accompagné au clavier.

La setlist est proche de celle de la tournée Human Incognito, on retrouve d’ailleurs les meilleurs titres de cet album avec « Please Exist » et le naïf « Je veux vivre ».

Sur la dernière partie du concert, Arno a enchaîné les classiques, les siens et ceux de TC Matic, alternant sans complexe entre « Les Yeux de ma mère » et « Meet The Freaks », poiur terminer sur un « Putain Putain » où une bonne partie du public à montré qu’un concert debout, c’est vachement mieux: les gens se collent à la scène, dansent, chantent. Et sans pause, on enchaîne sur « Les Filles du Bord de Mer ». On lève les mains en l’air, Arno résume en 3 mots sa philosophie « Après nous, les mouches! » et tout le monde se lâche sur des « tsoin tsoin tsoin ».

Arno au Zéphyr de Hem : la setlist

Ask me to Dance
Que Pasa
Elle adore le noir
Now she likes boys
Je veux nager
Lola etc
Dance with Her
Il est Tombe du Ciel
How Are You
Please exist
Je veux vivre
?
Vive ma liberté
Living On My Instinct
Ohlalala
?
Meet the Freaks
Les Yeux de ma Mère
Putain putain
Filles du bord de mer
Rappel
Bathroom Singer

Et vous ? Vous en pensez quoi ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.